logo Web


» ENGLISH
» RECHERCHE
» RÉPERTOIRE

 

Les activités du CRM
Toutes les activités scientifiques


Téléchargement en PDF

Brochure d'information sur le CRM [pdf]
Visionneur de document

Lauréat 2008 du Prix ACP

CRM > Prix > Prix ACP > Lauréats > Richard Cleve
Lauréat 2008 du Prix ACP
Richard Cleve (Waterloo) [ English ]

Details de la conférence du 27 février 2009

Diaporama de la conférence

"C'est un grand honneur de recevoir un tel prix qui reconnaît implicitement les travaux de nombreux physiciens et informaticiens, dans un domaine riche en interactions interdisciplinaires."

Le Centre de recherches mathématiques (CRM) et l'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) sont fiers d'annoncer que le Prix ACP/CRM 2008 de physique théorique et mathématique a été décerné à Richard Cleve de l'université de Waterloo, pour ses résultats fondamentaux en informatique quantique, y compris la structure des algorithmes quantiques et les fondements de la complexité de la communication quantique.

Richard Cleve est un informaticien exceptionnel ayant travaillé aux frontières de la physique, des mathématiques et de l'informatique. Ses travaux ont transcendé le domaine de l'informatique et ont eu un large impact sur la physique de l'information quantique.

Richard Cleve a fait d'importantes contributions à l'informatique quantique. Il a démontré comment les algorithmes génériques quantiques peuvent être brisés en composantes physiques de base, les soi-disant portes à un et deux q-bits. Aujourd'hui, la plupart des implémentations physiques des ordinateurs quantiques utilisent ce résultat. Il a aussi créé le domaine de la complexité de la communication quantique, qui évalue les ressources requises pour effectuer des tâches qui utilisent les systèmes quantiques. Il a démontré comment une version quantique des marches quantiques donne une accélération exponentielle des algorithmes comparée à sa contrepartie classique. Il a aussi été impliqué dans la première expérience de mise en ordre sur un prototype d'ordinateur quantique. La grande qualité de ses travaux et sa capacité de créer un nouveau domaine de recherche le place au sommet des chercheurs du monde entier. Ses publications sont parmi les plus citées dans le domaine de l'information quantique.

En plus d'être un chercheur de première classe, Richard Cleve a contribué à construire la discipline de l'informatique quantique au Canada. Il a fondé et a été un des moteurs du groupe en informatique quantique à l'université de Calgary avant de passer à l'Institute for Quantum Computing de l'université de Waterloo. Il a contribué à attirer et retenir des scientifiques exceptionnels au Canada.

Richard Cleve occupe la Chaire d'informatique quantique à l'Institute for Quantum Computing, il est chercheur associé au Perimeter Institute for Theoretical Physics, un membre fondateur du programme en information quantique à l'Institut canadien de recherches avancées, et chef d'équipe au Réseau de l'information quantique du Canada, une plate-forme d'innovation du CRSNG qui rassemble le monde académique, le gouvernement et l'industrie dans le but de développer le traitement de l'information quantique au Canada.

Le Prix annuel ACP-CRM de physique théorique a été créé en 1995. M. Cleve a reçu son prix au congrès de l'ACP de 2008. En l'honneur de son prix, il prononcera une conférence de prix le 27 février prochain au CRM.


webmaster@CRM.UMontreal.CA
Prix - Menu
Prix
Le CRM a créé et gère, soit seul ou en collaboration, quatre des huit prix majeurs nationaux en sciences mathématiques, en l'occurence le prix CRM-Fields-PIMS, le prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique avec l'Association canadienne des physiciens et physiciennes, le prix CRM-SSC en statistique pour les jeunes chercheurs, avec la Société statistique du Canada, et le prix André-Aisenstadt sélectionné par le Comité scientifique consultatif du CRM, soulignant des résultats exceptionnels réalisés par de jeunes mathématiciens canadiens. Le CRM a investi beaucoup de temps, d'effort et de ressources, pour amener les scientifiques canadiens, sous les feux de la rampe, en leur donnant une reconnaissance internationale au moment où il en ont le plus besoin.